Ville 3 Fleurs ***

C’est l’aménagement d’un environnement favorable à la qualité de vie des habitants qui est essentiel dans l’octroi du label “Villes et Villages Fleuris”.

La ville a été récompensée par :

Une première fleur en 2010

Une deuxième fleur en 2013

Une troisième fleur en 2019

Les grandes orientations d’une commune labellisée

La présence du végétal en toutes saisons et l’aménagement des espaces paysagers doivent être en harmonie avec le patrimoine historique, culturel et architectural. Source de l’identité de la commune, cette inclusion participe à un environnement cohérent et accueillant.

La préservation de la biodiversité (protection de la faune et de la flore, sensibilisation du public aux enjeux environnementaux,…) et le respect des ressources naturelles (gestion raisonnée de l’eau, choix des plantes, mise en place du zéro phyto, valorisation des déchets…) est une ligne directrice dans les aménagement du territoire.

Les communes labellisées doivent prendre en compte les enjeux écologiques de leur territoire et s’engager pour l’avenir. La création d’îlots de fraîcheur, la végétalisation des sols, la promotion des mobilités douces, la réduction de la consommation énergétique des espaces publics encourage la réduction des effets du réchauffement climatique.Les corridors écologiques  contribuent à la protection des ressources en eau, à la régulation climatique et l’amélioration de qualité de l’air.

C’est aussi un atout pour la santé des habitants. Les citoyens vivant à proximité d’espaces verts bénéficient en moyenne d’une meilleure condition physique et mentale et sont moins sujets à l’apparition de maladies comme l’hypertension artérielle ou l’asthme. Le label Villes et villages fleuris intègre dans ses critères d’évaluation la limitation ou l’arrêt des utilisations d’intrants chimiques : fertilisants (engrais, activateurs de croissance, etc…) et biocides (fongicides, herbicides, insecticides, etc…).

L’embellissement de la commune est l’affaire de tous. Les aménagements des parcs, des jardins publics, aux abords des équipements communaux sont propices aux rencontres et aux échanges entre les habitants. Une commune labellisée doit fédérer les habitants en les invitant à s’impliquer dans l’amélioration de leur cadre de vie. Sur le territoire les habitants peuvent participer à des projets éco-citoyens :  journées dédiées aux plantations,  animations pédagogiques,  ateliers de sensibilisation à la biodiversité, concours de maisons & balcons fleuri(es), bourses aux plantes, désherbage & ramassage des déchets lors des journées éco-citoyennes.

 

En quelques chiffres :

Sur les 3 239 hectares de la commune 35 hectares sont gérés par la ville:

  • 15 hectares Parc du Quincampoix
  • 4 hectares terrains de sports (Champ Courtin et Janaie)
  • 16 hectares d’espaces verts

 

Le fleurissement d’hiver représente:

  • 7200 plants de bisannuels (myosotis, pensées, primevères)
  • 7000 bulbes

 

Le fleurissement d’été représente:

  • 3500 plants d’annuelles (dont 600 stockés dans la serre l’hiver : lierres, géraniums, solanums)

La commune privilégie les plantes locales, notamment au niveau des plantes comestibles, en renforçant son verger de variétés anciennes et en travaillant avec une pépinière spécialisée en plantes autochtones. Une attention particulière est portée aux plantes favorisant l’avifaune et les insectes pollinisateurs.

 

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×