COVID-19 : reconfinement

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

 

Au vu de la dégradation rapide de la situation sanitaire le Président de la République a décidé la mise en place d’un 2ème confinement jusqu’au 1er décembre.

Je tiens à vous faire part de mon soutien pour les semaines à venir dans ce contexte qui nous touche tous, à la fois dans nos vies professionnelles et privées.

Dans l’intérêt de tous, les mesures de protection et de limitation des déplacements qui s’imposent doivent être respectées par chacun-e. Les salles municipales et équipements sportifs sont fermés.

Le service d’accueil de la mairie reste ouvert aux horaires habituels. Les écoles et services périscolaires sont maintenus avec un protocole sanitaire renforcé.

Les commerces de 1ère nécessité restent ouverts et le marché hebdomadaire est maintenu avec les commerçants habituels en alimentaire. J’encourage la pratique d’achat local en circuit court pour l’ensemble des commerces et producteurs locaux dans un mode de commandes avec livraison en drive.

Comme lors du confinement du printemps, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) sera présent auprès des plus fragiles. Le CCAS a réactivé l’action de veille téléphonique proactive pour rompre l’isolement et à être à l’écoute des aînés et de toutes les personnes qui en ont manifesté le souhait. Tout Melessien-ne en attente de ce service peut s’inscrire auprès du CCAS.

En complément, je souhaite que la solidarité de voisinage, qui a très bien fonctionné au printemps, puisse se remettre en place. Toute personne volontaire pour apporter son concours de manière élargie à cette solidarité nécessaire en cette période peut se faire connaître en appelant le CCAS.

Je vous assure de la mobilisation des services de la commune pour apporter un service public attentif à tous. Je veillerai, avec les équipes qui m’entourent, élus et agents, à ce que la solidarité soit effective à chaque fois que nécessaire.

Restant à votre écoute.

Claude Jaouen, maire

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :
  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  • Les déménagements sont autorisés sur présentation d’un document justificatif (bail, compromis de vente, acte de vente…)

Des attestations permanentes sont en ligne pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement. Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés sont désormais en distanciel sauf exception pour certains travaux pratiques. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible mais uniquement sur rendez-vous. Les restaurants universitaires ne pourront que faire de la vente à emporter.

Les commerces et établissements recevant du public (ERP) non essentiels seront fermés pendant le confinement.

Contrairement au mois de mars un certain nombre d’activités sont maintenues en particulier les services publics, notamment de guichet, les commerces de gros, les marchés alimentaires et évidemment les laboratoires d’analyse.

Les parcs, jardins, plages et plans d’eau restent également accessibles. Les squares et le parc du Quincampoix restent ouverts (les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits)

Les cimetières demeurent ouverts. Le port du masque y est obligatoire.

Le marché est maintenu, uniquement avec les commerçants habituels en alimentaire. Le port du masque y est obligatoire. Un circuit fléché sera mis en place, avec une entrée et une sortie comme lors du confinement précédent.

Les lieux de culte restent ouverts pour les cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et pour les mariages avec un maximum de 6 personnes.

Le port du masque est obligatoire dans tout le département pour tout piéton de plus de 11 ans hormis pour les personnes en situation de handicap ainsi qu’aux pratiquants d’une activité physique ou sportive.

Les rassemblements de plus de 6 personnes dans l’espace public sont interdits.

Les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées pendant le confinement dans le strict respect des mesures barrières.

Les frontières avec l’Union Européenne restent ouvertes, sauf exception, cependant les frontières extérieures sont fermées.

Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides seront déployés pour toutes les arrivées.

L’accueil de la mairie est ouvert aux horaires habituels. Les dépôts de dossier se font uniquement au guichet d’accueil.

Le service urbanisme ne reçoit plus de public, vous pouvez le joindre par courriel accueil.urbanisme@melesse.fr et par téléphone au 02.99.13.26.38.

Les salles municipales ainsi que les équipements sportifs (intérieurs et extérieurs) sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

La poste reste ouverte aux horaires habituels, dans le respect des gestes barrières.

Le CCAS est mobilisé pour contacter par téléphone toutes les personnes déclarées isolées ou connues comme telles et traiter les besoins exprimés. Les personnes en liste rouge peuvent toujours se faire connaître auprès du CCAS.

La médiathèque est fermée durant le confinement. Un service de retrait des documents est mis en place.

SMICTOM Valcobreizh :
Les déchèteries de La Bouëxière, Liffré, Melesse, Montreuil-sur-Ille, Saint-Aubin d’Aubigné et Tinténiac restent ouvertes au public.
La collecte des ordures ménagères et du tri sélectif est assurée avec possibles modifications des horaires.
Les permanences du SMICTOM Valcobreizh sont maintenues le mercredi de 9h à 12h à la mairie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×